Investir dans un love-room : premières étapes

Investir Dans Une Love Room

Les love Room, c’est quoi ?

Les love-room sont des chambres d’hôtes réservées exclusivement aux couples mariés ou aux amoureux. Ces types de chambres sont conçus pour permettre aux couples de passer des moments d’intimité ensemble, loin de toutes préoccupations quotidiennes. Ce sont les hôtels qui l’incorporent souvent à leur duplex. En revanche, pour réaliser ces genres de chambres d’hôtes, cela nécessite un certain nombre de démarches à effectuer qu’il convient de développer.

Étape 1 : vous devez vous posez les bonnes questions

L’ouverture d’un love-room nécessite de bien mûrir l’initiative afin d’évaluer tous les paramètres. Chaque année, des entrepreneurs décident d’abandonner tous projets pour ouvrir des chambres d’hôtes, mais très tôt, leur rêve se brise, faute de réflexion sur le projet. Pour éviter de vous retrouver dans ces genres de situations, vous devez vous poser les bonnes questions :

êtes-vous suffisamment motivé pour ouvrir une maison d’hôtes ?

Avez-vous les compétences potentielles pour administrer une entreprise ?

Votre choix de vie personnelle est-il conforme avec vos objectifs professionnels ?

La réponse à toutes ces questions vous permettra d’orienter l’étude de faisabilité de votre investissement.

Étape 2 : élaborez le concept

Il y a deux options quand vous désirez ouvrir un love-room. La première synchronise avec un choix de vie où les passionnés de ce duplex veulent tout quitter pour aller dans la région de leurs fantasmes. Cette possibilité est parfois celle d’un résident d’une grande agglomération et occupant un poste de responsabilités élevé. De ce fait, ils désirent se débarrasser de tout ce qui a rapport avec leur emploi et prendre contact avec un mode de vie plus sobre. La deuxième option correspond au fait que les touristes se sentent chez eux.

Étape 3 : réalisez une étude de marché

Il est important d’étudier le marché pour mieux examiner le projet en passant en revue la demande et l’offre de la zone prévue pour abriter les locaux de love-room. De même, cela vous permet d’avoir une idée de vos concurrents, des fournisseurs auxquels vous aurez recours. C’est l’étape idéale pour décider de l’opportunité de l’ouverture d’un love-room.

Étape 4 : rédigez votre business plan

Dès que votre projet commence à prendre son envol, vous êtes convaincu de son succès. Il est temps maintenant de persuader votre banquier de vous accorder un prêt pour ériger votre love-room. De ce fait, il vous faudra nécessairement consigner un business plan de love-room. C’est un document qui expose les grandes lignes de votre projet de façon claire et précise à votre banquier. Il est suivi des tableaux financiers comme :

  • le budget de la trésorerie
  • les ressources propres
  • le bilan prévisionnel
  •  le compte des actifs et des passifs, etc.

Suite à la présentation de ces éléments, votre banque pourra apprécier le bien-fondé de votre projet et décidera de vous accorder sa confiance.

Étape 5 : choisissez le statut juridique

Le statut juridique de votre love-room doit être décidé le plus tôt. C’est l’étape où vous accordez une personnalité juridique à votre entreprise. Il est crucial de souligner que chaque statut juridique a ses spécificités. De même, vous devez opter pour un régime fiscal et social de votre love-room. S’agissant des statuts juridiques, voici les alternatives qui s’offrent à vous :

  • La SARL : la société à responsabilité limitée
  • L’entreprise individuelle
  • L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité limitée.

Outre toutes ces démarches, pour bien réussir à mettre sur pied votre love-room, vous devez penser à innover dans le domaine afin d’offrir des services uniques qui défient toute concurrence.